L’hypnose eriksonienne

 

Milton ERICKSON          ©DR

Milton ERICKSON ©DR

En occident, c’est Milton Erickson (1901-1980), psychiatre-psychologue américain, qui a redonné ses lettres de noblesse à cette discipline qui est avant tout une forme de communication.

Il a consacré sa vie à aider les gens à aller mieux en utilisant des techniques hypnotiques. Son implication dans l’utilisation de l’hypnose a permis à certains de ses élèves de nous transmettre son savoir-faire même si son style reste inégalable.

L’état d’hypnose

Comment parler de l’hypnose, comment raconter cet état qui nous est si naturel mais dont nous n’avons pas toujours conscience.

Régulièrement dans notre vie, chacun de nous a pourtant vécu un état d’hypnose mais sans s’en rendre compte. Un peu comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir !

Il arrive que certahomme lisant sur un nuageins livres nous transportent, nous emmènent vraiment loin de notre quotidien. Que l’on soit totalement absorbé par l’histoire et les aventures des personnages. Au point même parfois de ne plus entendre, de ne plus voir et de ne plus sentir ce qui se passe autour de nous.

Comme si notre attention, en se focalisant sur ce qui se passe dans le livre, nous permettait d’avoir accès à des sensations plus intérieures.

Cela peut aussi arriver quand on fait du sport. Il y a parfois, comme un « décrochage » de la pensée. Comme si le corps faisait automatiquement les mouvements et que le mental s’évadait pour aller plus loin, pour dépasser des limites

.jogging

Cela peut être pendant un voyage en train, en regardant le paysage défilé, tout autour de nous, les lieux s’estompent et que les pensées deviennent plus précises.

Vous l’aurez compris, cet état, pendant une séance d’hypnose, il est possible de le retrouver. En vous laissant guider.